C' dans l'air

Publié le par laurent cabrol

Mardi 25 mars je suis l'un des invités d'Yves Calvi dans l'émision C dans l'air, sur France 5 à 17h50. Une émission que vous pourrez retrouver en intégralité sur le site de france5 à partir de ce soir 20h...

Commenter cet article

Paul MEYER 30/05/2008 10:34

Bravo Monsieur Cabrol, Enfin un journaliste qui refuse de bêler dans la symphonie unique du nouveau monde.Enfin quelqu'un qui ose lancer un pavé dans cette mare judéo-chrétienne avide de solutions faciles et démagogiques, dussent-elles être culpabilisantes, ce qui l'arrange encore mieux !Enfin quelqu'un qui sort des clous et qui ose brûler un STOP parce qu'un démagogue frileux, soucieux de démontrer à la masse qu'on la protège,  l'a placé en plein désert alors qu'on y voit à 500 mètres à la ronde.J'en ai assez de cette société qui encadre tout, qui dicte tout, qui nous canalise jusqu'à l'abattoir final on nous dictant notre manière de penser.  On limite la vitesse sur les autoroutes car la vitesse tue; facile et simpliste ! Si la vitesse tue comment se fait-il que les pilotes de courses automobiles vivent encore ? Ne pourrait-on pas, une seconde, se poser la question de savoir si ce ne sont pas plutôt des comportements agressifs ou complexés qui entrainent des excès de vitesse pour "montrer" ou "se prouver" quelque chose. Comparez le comportement des allemands et celui des français au volant, vous serez édifier. Les premier roulent vites parce qu'ils ont des grosses voitures et parce que rouler vite est rentable. Ils laissent  aussi la place à ceux qui roulent plus vite encore. Les français roulent vite parce qu'ils ont des petites bagnoles et qu'ils doivent prouver qu'ils valent bien les autres; alors ils refusent de céder la place et provoque ainsi des accidents dont la responsabilité est imputée à celui qui roulait trop vite !  On vient de condamner les camions à ne plus dépasser; facile et démago encore une fois ! Au lieu d'exiger que celui qui se fait dépasser lève le pied une demi seconde pour que le dépassant puisse terminer rapidement  sa manoeuvre, ce dernier est condamné à sucer le pare choc précédent jusqu'à destination ! Mais voyez, peuple, on a pris des mesures pour votre sécurité !  Quand à moi, vaincu par tous ces radars, je suis maintenant en danger de mort, car à 130 je ne peux plus me concentrer et je m'endors au bout d'une heure.  Je peux enfin mourir comme un con en toute légalité ! Mais ce n'est pas demain qu'on osera avouer le nombre d'accidents causé par l'impossibilité de se concentrer; on dira que c'est suite au manque de repos ! Et allez les moutons rangez-vous, on sait ce qu'il vous faut !Cela nous éloigne bien sur un peu de la planète, mais le problème est du même ordre d'idée.Alors en conclusion,  d'accord pour prendre des mesures d'urgence en attendant de soigner le mal en profondeur par l'éducation, mais cessons de confiner le peuple dans l'ignorance des vrais problèmes en lui faisant croire qu'on s'occupe de lui alors qu'on se préoccupe plutôt de mettre en place des mesures qui permettent de se dédouaner du problème sans se soucier outre mesure de leur efficacité réelle.Alors s'il vous plait, continuez à dénoncer tout ce qui est faut, tout ce qui est sensass. parce que ça se vend, laissez les hulottes hululuer que la planète est belle mais empèchez les de nous confiner dans la pénitence et la paralysie sous prétexte de précaution.  Dites que la vie est belle et dangereuse mais qu'il faut que ces dangers soient pour nous mobilisateurs de réflexion et d'action plutôt que de prostration.  Dites aussi que si la nature est belle d'une part, que l'on cesse toutefois de la béatifier et de diaboliser la chimie qui sauve chaque jour des millions de personnes alors que les catastrophes et les maladies naturelles (comme la malaria) en tuent autant.Bref, je pourrais encore continuer pendant des pages, mais je vais m'arrêter ici en vous disant que je suis heureux d'avoir entendu ce matin sur télématin un J.G.M. même si la france ne les a pas encore autorisé.Faites quand même gaffe à Bauvé qu'il ne vous fauche la langue.Paul MEYER, 58 ans Ingénieur Agronome (Aménagement du Territoire,  Pollution et Environnement).

hwkf 27/03/2008 19:04

jean-noël semble oublié que le record d'extension de l'Antarctique, si il est bien réel, n'a aucune valeur statistique. L'anomalie de l'extension de la banquise Antarctique a toujours varié entre -1 et 1 milions de kilomètres carrées, avec des variations extrèmes touchant les 2 millions de kilomètres positives ou négatives. En clair, la fourchette est de plus ou moins deux millions. Et 2007 ne sort pas de ce constat.Au délà de cette question de fourchettes, la banquise Antarctique connait depuis déjà longtemps une augmentation de son extension, mais la tendance de fond est tellement lente qu'elle ne signifie pas grand chose.En Arctique, l'anomalie de 2007, mise correctement en perspective, reste malgrès tout impressionnant. L'anomalie a culminé début octobre à -2,9 millions carrés. Et si on insiste tant sur ce record, plus que sur celui de l'Antarctique, c'est simplement parce que l'UE, ou les USA, ou le Canada, ou la Russie, sont des pays côtiers de l'océan Arctique.

jean-noel 27/03/2008 12:09

et bien figurez vous mon cher laurent qu'il y'a une information qui circule depuis hier, "un pan de l'antarctique s'est disloqué", mais ce qu'on oublié de dire nos chers medias et surtout scientifiques catastrophistes c'est que l'antarctique a battu un record absolu d'extension cet été austral depuis le début des relevés.On a parlé du record de baisse de l'arctique a coup de marteau, mais aucun arcticle rien sur le record d'extension cette année de la banquise antarctique, je suis dégouté:regardez ce graphique issu de cryospherehttp://forums.infoclimat.fr/index.php?showtopic=11448&st=20&#entry700248

flaudias 26/03/2008 15:41

LAURENt
Merci,je viens de voir l'émission C dans l'air et vous avez su dire avec des mots simples ce que je ressens et pense depuis des années.A savoir que notre planete evolue qu'elle a déjà subi de
nombreuses secousses climatiques et qu'elle en subira d'autres.

Je suis toujours suprise par l'obstination des écolos à vouloir conserver notre Terre telle que nous la connaissons alors que bien des espèces tant végétales qu'animales ont disparu au cours des millénaires.Pourquoi l'Homme présent sur cette planete depuis si peu de temps devrait-il y demeurer à jamais?Même pour ceux qui croient en un créateur du ciel et de la terre,force est de constater que bien des ses créations n'étaient pas perennes.L'Homme fait à son image a peut-être un statut particulier.Mais ne leur a-t-il pas annoncé une apocalypse et un jugement dernier.

Bien,tout ceci n'est pas très scientifique,mais pour ma part l'intransigeance de beaucoup d'écologistes ne pourrirait le vie si je les suivais dans leur intolérance.Aussi,je continue de rouler en 4x4 parce que j'aime ça,que c'est pratique et que je n'ai pas les moyens d'avoir 2 véhicules,1 pour la ville et 1 pour la campagne.Je continue à prendre des bains parceque j'aime ça,à chauffer ma maison au delà ,de 20 degres l'hiver parce que j'aime ça à être plus que laxiste pour le tri selectif car ça m'emmerde et suis convaincue de son inutilité.Je continue à déplorer le refus des hypermarchés à me fournir des sacs de caisse alors que je suis obligée d'acheter leurs produits dans de volumineux packaging et que je suis sure que les directions de ces magasins s'est engouffrée dans le pretexte écolo(oh combien populaire)pour faire des économies(que je n'ai toujours pas vu se répercuter sur mon ticket de caisse)
On ne peut,à part à manifester une cynique hypocrisie,nous précipiter toujours plus dans une société d'hyperconsommation et déplorer et nous faire payer son impact sur notre chère Terre
Bravo Laurent et encore merci

brauer rené 26/03/2008 15:37

Bonsoir Mr.Cabrol,je suis observateur et veilleur du temps
pour M.F.depuis 4 ans,j'ai regardé l'émission sur France5 ce soir et
je suis totalement en phase avec vous,portez cette parole partout ou
vous le pouvez car nos hommes politique s/couvert des scientifiques
veulent nous faire passer la pillule pour augmenter les taxes et nous
culpabiliser, courage à vous et bravo pour ce que vous faite dans tous
les domaines.