Ouvrons le débat

Publié le par laurent cabrol

Beaucoup de réactions me sont parvenues depuis l’émission du 25 mars. Je publie une partie des commentaires que je reçois. Visiblement, une partie de l’opinion semble s’intéresser à l’envers du décor et reconnaît aujourd’hui qu’il faut réfléchir calmement à l’origine du réchauffement climatique. La part anthropique de ce réchauffement est exagérée, dîtes-vous. C’est mon opinion. Je regrette que mes confrères soient tous dans la mouvance du consensus général et qu’il n’y ait pas plus d’interrogations et de réserves sur le sujet. Je compte sur mon livre pour enfoncer le clou et demander à tous les décideurs médiatiques de donner la parole à ceux qui doutent et qui en ont le droit. Dans cet ouvrage qui va sortir le 17 avril, j’analyse toute la mécanique climatique et je montre que les interrogations ne manquent pas et qu’il y a encore beaucoup à découvrir. Je ne souhaite pas créer un parti d’opposition à l’écologie traditionnelle mais j’aimerais être un élément modérateur dans ce concert étourdissant d’une mise en cause exagérée de l’homme dans notre réchauffement !

Commenter cet article

michel BOUILLET 30/05/2008 09:59

nous ne nous connaissons pas mais un grand merci pour ce livre anti thèse d'une catastrophe annoncée par la pensée unique, que vous n'éludez pas, et dont nous sommes bien sûr les méchants responsables débiles. comment ne pas réaliser simplement, par exemple, que du fait de la seule pollution nous observons une élévation de température de la couche d'air emprisonnée sous cette couche mais que simultanémment la terre ne reçoit plus l'ensoleillement habituel et que bien sûr celle ci, à terme, se refroidit inexorablement. la température à la surface est une quantitée négligeable; l'arbre cache souvent la forêt.

MARCHAL JEAN 30/05/2008 09:08

Je vous ai écouté sur TELE MATIN ce jour, BIOCHIMISTE de formation, je partage avec vous un certain nombre de vos idées. La fameuse pensée unique des AYATOLAHS plus rouges que verts par ailleurs, je pense qu'il faut effectivement des aiguillons mais pas de le désinformation permanente.Il se passe la même chose concernant les OGM, sur ces sujets je constate que la position de Claude ALLEGRE rejoint la votre et la mienne.Le probléme en FRANCE c'est qu'on laisse trop souvent la parole aux braillards de tout poil, et comme ils sont de gauche ils ont droit au qualificatif d'intellectuel. A quand de grandes émissions pluridisciplinaires pour éclairer nos concitoyens sur de tels sujets.Prenons garde ces gens sont aussi dangereux que ceux contre lesquels ils prétendent nous protéger.

sonia 30/05/2008 08:32

je ne suis ni scientifique, ni géologue, juste une citoyenne française tout ce qu'il y a de plus simple. Je ne me vente pas d'avoir la science infuse en matiére de réchauffement climatique, mais je voulais juste remercier Mr Cabrol qui remet un peu les choses à leurs places.Je suis sure que notre société de surconsommation contribue au réchauffement de notre planète , mais j'en ai plus que marre d'etre responsable de tous les maux de cette terre ,j'en ai ras le bol d'etre culpabilisé chaque jour à chaqun de mes mouvements.Il faut éduquer nos enfants afin qu'ils protègent notre terre, mais arretez de nous prendre pour un troupeau de moutons complètement débile et incapapable de comprendre et de réfléchir ;Messieurs les scientifiques bien pensant nous sommes capables de protéger notre planètes et de nous y investir sans forçement nous culpabiliser sans cesse.merci de m'avoir rendu un cerveau Mr Cabrol.

Lacoste 30/05/2008 08:30

Cela est sur, il faut apprendre a gerer nos ressources, mais il faut arreter de prendre les gens pour des cons. Je ne vois pourqoi les equipementiers contunue a faire des voitures si il y avait pas de carburants. Pourqoi es tres gros industriel contunue a polluer comme avant, et seul les voitures des petite gens (dire du proletaria)serait la cause detout les mots.Je suis un fervant partisant depuis des années que notre bonne vielle terre sait toute seule regler ses problemes, celui qui a fait un peut de recherche le voie, et en ce moment nous avons des exemple concret sous les yeux, il manquer eau dans le sol, en ce moment il pleut, et bien des exemples, c'est sur qu'il  faut faire attention, mais la pollution responsable de bien des effets , xont pus que des utopies qui font vendrent et qui peuvent etre assimilée a un utopie financieres . Regarder le petrole a 1,50 le litre qui sent fout plein la fouille, alors que la personne qui voyage sait que de l'autre coté , coté des pays arabe le prix est de moins de 30 centimes le litre ou passe le reste? L'ecologie oui, mais nous prendre pour des couillons non. Bravo Laurent fait bouger es choses tu as raison.

Alain NOUANI 30/05/2008 08:22

Monsieur Cabrol,Votre attitude, en matière de climat est suspecte.Suspecte car il est préferable de sensibiliser les français sur 1 sujet aussi grave que de les démobiliser, pour l'avenir.Vous n'évoquez pas l'incidence très néfaste sur la santé des pollutions.Vous niez les évidences, alors ma question "pour qui roulez-vous?On se doute qu'étant un fidèle vassal de tf1 il ne pouvait pas sortir autre chose.....