VIDEO : Le figaro.fr

Publié le par laurent cabrol

Commenter cet article

Nathalie 30/05/2008 08:04

L'activité de l'homme augmente considérablement le réchauffement climatique, il faut l'assumer et non pas tenter d'avoir bonne conscience en se prouvant le contraire !! Les scientifiques et chercheurs ne cherchent pas à nous faire culpabiliser, arrêtez la paranoïa !! Mais j'éspère que vos propos irresponsables vous aident au moins à conduire votre voiture et à jeter vos déchets avec sereinité... !! pathétique...

Raphaël 22/04/2008 17:33

Monsieur Cabrol,je n'ai pas lu votre livre (je l'ai feuilleté hier en librairie), mais je voudrais rebondir sur ce que vous dites dans l'interview video du "figaro.fr". Le nom "GREENLAND" (terre verte) donné par Erik le Rouge ne signifie pas qu'à l'époque (le 10ème siècle), cette île était verdoyante ! Il s'agit plutôt d'une rivalité avec l'"ICELAND" (terre des glaces) voisine qui fait que ce nom a été donné. Je cite Wikipedia :"En 982, Erik le Rouge, riche propriétaire terrien banni de Norvège puis d'Islande pour meurtres part à la recherche de cette terre, il explore la côte est puis la côte ouest. Selon les sagas, il nomma cette terre Pays Vert « car les gens auraient fort envie d'y aller si ce pays portait un beau
nom ». En fait, si ce nom peut paraître étonnant pour ce pays, il n’en
est pas moins justifié : « À la belle saison, le Groenland peut, sur
ses côtes, présenter de vastes étendues d'un vert effectivement peu
banal »"Il est question de vert, oui Monsieur Cabrol, mais seulement sur les côtes ! Qu'à l'époque de l'optimum médiéval, cette île ait été plus acueillante que de nos jours, j'en conviens, mais pas au point où tout n'était que pâturage !J'espère que c'est la seule approximation de votre ouvrage, sinon sa crédibilité pourrait s'en trouver affaiblie.Bien à vous,Raphaël

Arnaud 21/04/2008 21:46

Bonjour à tous,Ce livre est vraiment très intéressant. Comme vous l'annonciez M. Cabrol, il suscite le débat. J'en parle autour de moi et il fait tout de suite réagir! Je partage vos réactions. Je suis agacé par le battages médiatique sur le réchauffement climatique, les explications toujours identiques, les mêmes causes et fautifs montrés du doigt. Il ne faut pas nier le réchauffement, il est là, mais comme vous le dites, on ne tient pas compte de la variabilité naturelle du climat, de son évolution peut-être naturelle, et des études sans doute approximatives.En tant que statisticien, j'ai toujours été énervé de voir que l'on se permettait de généraliser l'évolution du climat en se basant sur nos quelques décennies de mesures (échelle humaine bien trop petite par rapport à celle de la Terre).Ce que nous subissons doit nous faire réagir dans le bon sens, nous sensibiliser à juste titre pour préserver et utiliser au mieux les ressources de notre planète. Accuser et culpabiliser l'opinion publique n'est pas constructif.Merci pour cette occasion de m'exprimer.Naturellement vôtre, Arnaud.

andro 21/04/2008 13:04

Vous avez raison, nous sommes en plein délire.On ne sait presque rien, mais on dit tout ! et on y croit !Vous savez ce que vaut la croyance en matière scientifique : rien. En science on émet des hypothèses, on les vérifie et alors on peut dire: dans les conditions de telle expérience il se produit ceci. On sait ou on ne sait pas , mais on ne croit pas. La croyance est du domaine de la foi et de la vocation.  Elle est irrationnelle mais utile dans la construction  symbolique de l'être humain. La science enseigne à l'homme le doute méthodique, elle n'est pas une méthode Coué médiatique. Bien d'accord encore avec vous, bien que vous le disiez plus diplomatiquement , sur la méconnaissance et l'ignorance crasse de nos contemporains en matière scientifique. Ont ils jamais entendu parler  de Nikola Tesla ou de Boscovitch ? Par contre pas d'accord avec vous sur l'énergie atomique.Là et Tchernobyl l'a hélas  prouvé nous ne sommes pascapables  de faire passer la science avant la croyance.On a sacrifié l'ukraine à l'infaillibilté du soviet suprême.En conscience  croyez vous qu'un autre pays  aurait fait autre chose, si les fondements de sa croyance sociale et historique avait étés en jeu. Nous savons très bien qu'ailleur le nuage de Techernobyl a été stoppé par les frontières.....Quand à connaitre la variation de l'axe terrestre sur son orbite,se demander pourquoi les marées sont plus fortes dans l'atlantique que dans le pacifique, s'interroger sur l'action des tâches solaires... ne révez pas ! Passé le bachotage nécessaire à l'obtention d'une peau d'âne,  la majorité considèrent hélas ceux qui s'en occupe comme des spécimens "Tournesoliens". Alors cette pensée, plus inique qu'unique,  digne du plus bel  l'obscurantisme compilateur, habituez vous y car si en science plus qu'ailleur une seconde de vérité tue cent ans de mensonge, je crains qu'à l'allure où vont les  choses nous en ayons encore pour lontemps à nous occuper de cette étrange formule Co2 = C o dieu... et d'assurer la fabrication de bouchon pour lutter contre cette apocalypse gaseuse annoncée.  Pour être plus  utile allez sur ce lien, et sans le prendre pour pain béni, interrogez vous  Video NIKOLA TESLA - Les Archives Oubliées - tesla, archivesoubliées, documentaire, énergielibre, scandale - Dailymotion Part... salut andro

jean 21/04/2008 08:58

Félicitions pour votre courageuse initiative.
Moi aussi, après pas mal d'années de collecte d'infor
mations scientifiques, je suis arrivé à la même conclusion. Les interactions sont tellement complexes, qu'il n'est pas possible d'affirmer que c'est le C02 emis par les activités humaines qui est l'agent principal du réchauffement constaté depuis 1975. Idem pour le niveau de la mer. Qui, malgré le consensus, ne bouge pas. (j'habite Brest, et ma famille y est depuis 400 ans)
J'ai noté, comme vous des alternances climatiques antérieures. Et, en plus de celles que vous citéez, celle de 1700 avant notre ère, à l'époque des pyramides d'Egypte. Et plus précisément, à l'époque des dernières pyramides. Appuyé par plus de 170 observations de scientifiques du monde entier relevant d'établissements prestigieux comme le CNRS, la Sorbonne, le Massachussets Institute of Technology, Yale, L'Académie des Sciences de Russie.. J'ai largement communiqué, mais le sujet est politiquement incorrect.