Interview Dominique Souchier - Europe 1

Publié le par laurent cabrol

Pour retrouver l'interview du dimanche 13 avril, avec Dominique Souchier sur Europe 1, de 9h 15 à 9h30.

http://www.europe1.fr/antenne/references.jsp?rub=tt&id=892&periode=0&goRef=13

Commenter cet article

Patrick Ricard 12/05/2008 17:05

Bravo Monsieur Cabrol.J'ai écouté avec beaucoup d'interet votre entretient avec D Souchier.J'ai dévoré votre livre.Je ne suis pas spécialiste en climatologie ni en météologie, simplement un habitant "écologue" ( j'aime cette appellation) qui vit avec la nature en étant viligilant depuis de nombreuses années aux gestes du quotidien.La dernière citation de votre livre est remarquable.J'ai commencé à parler autour de moi de vos convictions et certaines gens auquels je me suis adressé m'ont parlé de carottages et autres résultats qu'ils n'ont jamais examinés, faisant confiance aveuglement, car c'est "d'actualité" aux scientifiques aux politiques et aux médias.........qui n'ont, bien entendu, aucun intéret à surfer sur cette "nouvelle vague"!!!!Ce sont ces mêmes gens qui découvrent le recyclage, le compostage et les gestes équilibrés du quotidien.Certains m'ont dit: "ton jardin bio, foutaise, l'air est pollué, alors à quoi bon rèver..."Seulement je suis un rèveur et votre livre m'y encourage encore plus.Merci.

Benoit 18/04/2008 13:19

Je viens d'écouter votre intervention sur europe 1 aujourdh'ui (vendredi 18 avril).Vous dites que la terre s'est déjà refroidie/réchauffée dans des proportions bien plus grande que ce qui se fait actuellement ; Et qu'elle s'en est remise toute seule.Oui, mais en ces temps là l'activité humaine n'atteignait pas le niveau qu'on lui connaît aujourd'hui !Je me demande également : avez-vous vu le film d'algor ? Vous dites que les livres scientifiques qui sortent sont ardus à comprendre et je veux bien le croire. Mais ce documentaire est des plus aisés à comprendre. Tout y est clair.De plus je pense aussi qu'il y à une certaine limite à dire que l'on nous culpabilise pour "rien". Personellement, je ne vois pas quel interêt on peut avoir à nous dire que la terre est en danger. J'ai beau chercher, je ne vois pas. Nous chacher de tels fait, dire que tout va bien, là ce serait une bonne caricature du politique pourri. Mais là, non, sincèrement, quel interêt y aurait il de nous affoler pour rien ?Vous dites que américains et chinois n'ont pas la même position que l'europe....ce sont les plus gros pollueurs et ceux qui ont le moins interêt à recconaître qu'il y a un problème !Je ne pense pas que votre livre soit dénué de tout sens. L'idée est même intéressante.Mais supposez une seconde que vous ayez tort, qu'il y ait réellement un problème posé par les hommes ? Seriez-vous prêt à courir le risque de le nier ? Nous sommes censés disparaître dans quelques milliards d'années, quand le soleil explosera. J'aimerais vraiment que vous ayiez raison, car on pourrait arriver jusque là.Mais trop de signe existent...trop de faits, trop de chiffres acablants. regardez le documentaire d'algor s'il vous plaît Mr Cabrol. J'aimerais sérieusement beaucoup entendre les critiques que vous pourriez faire dessus.Et puis sous peu chinois et indiens rejoidron,t notre mode de vie, puis tout les pays émergents et ceux restants. Nous avons déjà du mal à traîter nos déchets, que se passera t'il si toute la planète s'impose le mode de vie occidentale ? j'aimerai croire que la terre est plus maligne que les scientifiques. Mais moi des documentaires comme celui d'algor, je les crois, tout simplement. Je ne commence pas à le regarder en me demandant où il pourrait me mentir. c'est une philosophie. On va me dire que je gobe tout, que je n'ai pas d'esprit critique.Je préfère simplement faire confiance à ceux qui en savent plus que moi que de suite me poser la question de leurs conaissances sur le sujet. Positif plutôt que négatif.Enfin, j'ai un ami qui est passionné de climatologie. Il fait des relevés de toutes sortes tout les jours. 2trangement, me direz-vous, il parvient toujours à prévoir le temps qu'il fera ! Si un "amateur " bien qu'ayant pas mal de conaissance peut le faire, pourquoi des scientifiques ne le pourraient ils pas ?

nathalie 18/04/2008 13:09

Bravo ! je suis en train de vous écouter sur Europe 1 avec Morandini. Continuez d'être celui qui parle d'une autre voix avec des arguments qu'on entend rarement.Nathalie

Yves 18/04/2008 07:15

Tout à fait d'accord ! Quand l'océan, qui contient 50 fois plus de CO2 que l'atmosphère (http://www.pensee-unique.fr/theses.html) se réchauffe de 1°C, la concentration de CO2 dans l'atmosphère augmente de 100 ppm (http://forums.infoclimat.fr/index.php?showtopic=21815&st=0,  Message #15).Les variations du CO2 dans l'atmosphère sont donc une CONSEQUENCE des variations de la température de l'océan. A ce sujet, j'invite les lecteurs à comparer les variations de la moyenne des températures relevées en mer à celles de la concentration du CO2 mesuré par analyse chimique :http://jisao.washington.edu/data/global_satanomts/http://www.biokurs.de/treibhaus/180CO2_supp.htmIl est assez dérisoire de penser que c'est l'inverse : Richard Linzen du MIT, 200 articles en climatologie, démissionnaire du GIEC en 2001, a ainsi calculé qu'un doublement de la concentration de CO2 de 300 ppm à 600 ppm se traduirait par une augmentation de température de ...0,22°C.http://junkscience.com/Greenhouse/index.htmlIl est encore plus dérisoire de penser que c'est le C02 d'origine humaine qui en est responsable : le CO2 anthropique, c'est 4% du CO2 de l'atmosphère...http://folk.uio.no/tomvs/esef/esef5.htmBien Tièdement (on est encore loin de l'emballement climatique !).

Giraudon Robert 15/04/2008 12:14

Suite à mon courriel d'hier, Erratum : Le climatologue cité en fin de mon message n'est pas Jacques Martin mais jean Martin (cf. www.pensee-unique.fr)RG